Nos actualités

Accueil >  Nos Actualités >  La lettre au Père Noël de nos élèves
La lettre au Père Noël de nos élèves
Publié le : 18 décembre 2014 - Catégorie : Nos coups de coeur

Nouveau temps de regroupement privilégié entre élèves et professeurs, le #rendezvousedaa du mois de novembre aura été l'occasion de parcourir ensemble les allées du Salon de la Photo à Paris. Une quinzaine d'élèves inscrits dans notre école se sont ainsi régalés de la très grande richesse des gammes présentées par les différents fabricants. Grand rendez-vous de la profession, cet événement représente aussi une excellente occasion pour la préparation des fêtes de fin d'année.

Nous tenions donc, avec ce dossier, à tenter notre chance auprès du Père Noël en listant les coups de coeur de tous les participants. Et c’est promis: nous avons tous été très studieux cette année, et nous espérons secrètement qu’il nous lise aussi! 

Pour Wilfried, chauffeur de taxi travaillant actuellement sa reconversion vers les métiers de la photographie, ce serait l’appareil très innovant de la maison Lytro: il permet en effet, avec une seule prise de vue, de jouer sur la profondeur de champ et la 3D. Une vraie innovation, qui a bluffé tous les élèves et les professeurs présents. Difficile à expliquer avec des mots, nous vous recommandons les démonstrations mises à disposition sur le site officiel de la marque, pour mieux saisir ce dont il retourne exactement. 

Lytro
Avec cette deuxième version d’un concept totalement nouveau, Lytro a pour ambition de révolutionner la manière de prendre des photos. 

Installé en Haute-Savoie, Claude n’a pas hésité à faire le déplacement à Paris pour rencontrer les professeurs et les autres élèves. Passionné par la photo nature, il se penche maintenant sur une autre spécialité, celle du portrait: “J’ai la chance d’être déjà bien équipé pour ce qui est de la partie prise de vue. Par contre, pour l’éclairage, je suis encore en train de regarder ce qui se fait de bien pour voir ce qu’il est possible de faire. J’ai notamment repéré le kit d’éclairage “Basic D1 500 Air” de la maison Profoto. A plus de 3000 €, c’est évidemment un cadeau à se faire, mais à mes yeux, c’est un investissement plein de promesses créatives”. 

Profoto
Avec cette solution d’éclairage nomade, plus de câbles et une autonomie totale pour l’alimentation électrique. 

Fred est également élève en photo, et déjà bien avancé dans la formation: “Parmi tout ce que j’ai vu au cours du salon, il y a un élément méconnu et pour lequel on a souvent du mal à trouver des options satisfaisantes: je veux parler ici de l’édition, et de ce qu’il est possible de proposer à des clients en matière de livres. Ici au salon, j’ai retrouvé le stand de JKM Images avec lesquels j’ai bien échangé. Ils proposent une gamme très riche en la matière, avec plein d’options qu’on ne voit nulle part ailleurs. Je pense notamment au fait de pouvoir mettre une même photo sur deux pages, avec un système de pliure qui ne la coupe pas: vraiment top pour ce format d’images!”

JKM Images
Réservé aux professionnels, la gamme des éditions JKM Images propose des solutions exclusives et de grande qualité. 

Sylwia suit quant à elle une formation en déco. Motivée avant tout pour rencontrer des professeurs, elle a pu aussi profiter de sa journée pour compléter son carnet d’adresses: “Je propose souvent des tirages photo grand format dans mes exercices parce que je trouve que les images parlent toujours beaucoup. Ce Salon de la Photo m’a permis de découvrir ce qui se faisait de mieux en la matière, et cela m’a donné plein d’idées. J’ai pu aussi profiter de la visite guidée de la rétrospective Sabine WEISS animée par Hélène, la professeur de photo, et je commande donc au Père Noël l’ouvrage qui a été édité à l’occasion des 90 ans de cette auteur unique.”  

L'oeil intime
“L’oeil intime” tente de retracer la carrière de Sabine Weiss, figure de la photographie humaniste 

Aristide, le coordinateur pédagogique de l’école, a de son côté craqué pour l’écran interactif Cintiq 22 HD de la marque Wacom: “Avouons-le, c’est un peu surdimensionné pour le simple travail de croquis. Mais pour la photo par contre, ce qui est à mon avis génial, c’est de pouvoir travailler directement sur l’image pour son post-traitement: pas d’intermédiaire entre l’image et la main, et une manière de travailler digne des meilleurs films de science-fiction. Epatant”. 

Wacom
A la fois écran et tablette graphique, ce type de produit offre une expérience unique de manipulation d’images. 

Originaire de Colombie et installé à Limoges, Jorge se forme quant à lui au graphisme. Il travaille traditionnellement sur des logiciels de traitement d’images comme Photoshop, et c’est donc naturellement vers le stand de l’éditeur Adobe qu’il s’est dirigé: “Je suis toujours surpris par les progrès technologiques: ils sont tous les ans très rapides et toujours plus nombreux. Du coup, je me suis penché sur le logiciel spécialisé LightRoom et je le commanderai donc bien au Père Noël: c’est incroyable tout ce que l’on peut faire avec!”. 

LightRoom
Issu de la gamme Adobe, Lightroom est devenu en peu de temps un logiciel de référence en matière d’archivage et de post-traitement photo.

Actuellement régisseur pour l’événementiel, Jacques est élève en formation photographie et se destine également à une reconversion professionnelle dans cette spécialité: “Même si je n’investirai pas dans cet appareil, j’ai été séduit par le concept du Sony Smart Lens DSC-QX100. Ici, pas d’appareil photo comme on l’habitude de le concevoir: on a un objectif (qui prend les photos) mais pour lequel il n’y a pas comme d’habitude de viseur. C’est avec une connexion sans fil qu’on voit ce qui se passe au travers de l’écran de son téléphone, sa tablette ou de son téléviseur. On y visualise ainsi ce que l’on est en train de photographier. C’est une nouvelle manière de faire, totalement innovante, et pour laquelle je vois surtout la possibilité de voyager léger, tout en faisant des photos de qualité. ”

Sony
Avec ce nouveau concept d’appareil photo, la fonction de viseur est dissociée de l’appareil photo, ce qui offre des possibilités très intéressantes. 

Julie suit elle aussi une formation en photo dans notre école, et a encore du mal à faire son choix en matière de trépied: “Je souhaiterai avoir un vrai trépied pour les prises de vue nocturnes ou les scènes d'eau (fontaine, cascades...), ce qui nécessite un temps d'exposition assez long. Je ne sais pas encore trop ce dont j’ai besoin exactement, mais ce configurateur de la gamme Manfrotto me permet de voir toutes les combinaisons qui sont possibles: je le recommande aussi à toute l’équipe du Père Noël!” 

Manfrotto
Ce configurateur permet de préciser le poids et le format de son boîtier, de choisir une rotule et un pied pour optimiser la meilleure combinaison. 

André est quant à lui élève en préparation artistique: “Ma sensibilité sur les supports m’a amené à me pencher sur les possibilités en matière de tirage, et j’ai vraiment vu de belles choses. J’ai été soufflé par la qualité et la sensualité du papier japonais Awagami, issu d’une tradition séculaire. Sa base végétale lui permet de disposer d’une qualité au toucher incomparable”. 

Awagami

Produit de la toute première qualité, ce papier est un support à découvrir “en vrai”. 

De son côté, Nadège, qui suit nos cours photo, a appris les bases de cette discipline avec l’argentique: “Je regrette la luminosité et le piqué de mon ancien parc d’objectifs. A ce titre, le 50mm f/1.4 de Canon me fait de l’oeil depuis un moment déjà, mais pour le moment, je n’ai pas le budget... Papa Noël, si tu m’entends, tu sais ce qu’il te reste à glisser à côté de ma cheminée!”

Canon
Grand classique, le 50mm fait partie des objectifs les plus prisés.

Professeur-correcteur pour le cours de photo, Hélène a quant à elle été séduite par l’objectif Lomo Petzval: “C’est un vrai produit plaisir et c’est son côté ludique et esthétique qui me font me dire que j’aimerai beaucoup l’avoir avec moi: l’objet est splendide et les photos qui en sont issues présentent un cachet unique”. 

Petzval
Réédition des objectifs de chambres photographiques du XIXe siècle adaptés aux boîtiers d'aujourd'hui, les objectifs Petzval permettent de reproduire le type de résultats obtenus à l’époque.

Pour conclure cette lettre au Père Noël, il fallait encore demander à Richard, le community manager de l’école d’y apporter une touche finale: “Toujours sur le stand de la marque Lomography, j’ai craqué pour le mini appareil Fisheye Baby Bauhaus Edition: c’est un appareil photo jouet qui fonctionne avec une pellicule 110. Après, je ne sais pas si je l’achèterai pour moi ou pour mon fils! Je laisse au Père Noël le soin de savoir celui de nous deux qui en sera destinataire…”

Fisheye
La marque Lomography s’est forgé, de longue date, une excellente réputation pour ce qui est de l’édition d’appareils photo totalement décalés.